Dictée Rotary

La dictée nationale du Rotary

 
 
 
Samedi 11 Mars 2017 .
 
 
 
 
 
 
 

Texte de la dictée 2015

P R E M I E R S

                                 Ma  loquacité habituelle me conduit à vous interpeller.

Qui que vous soyez, autochtones ou forains, je tiens, à titre liminaire, à vous remercier de votre présence à la première dictée nationale, organisée  par le Rotary, comme moyen de lutte contre l'illettrisme et à vous exhorter à devenir, pour assurer la promotion, le succès et la pérennité  des futures éditions de cette manifestation, nos meilleurs  hérauts.

Que vos préférences quotidiennes aillent spontanément vers le langage des geeks ou des twitteurs,   voire, dans les jours fastes,  jusqu'à utiliser apocopes et syllepses propres à notre langue bien-aimée, que vous revendiquiez simplement comme bagage le b.a.-ba de l'orthographe, et même,  si vous vous surprenez à écrire" polisse", à l'identique du titre du récent film éponyme de MaÏwenn, peu nous chaut

                                                                                          FIN DE LA DICTEE DES JUNIORS

 

Vous auriez certainement préféré, in petto, en ce premier jour de printemps, écouter pieusement le gazouillis des passereaux, profiter, n'y voyez pas malice mesdames, d'un  après-midi de lèche-vitrines, assister à la floraison  des premières plantes mellifères,  ou admirer  la majesté d'un liquidambar.

Vous auriez pu tout aussi bien exercer vos talents, un brin athlétiques, d'adeptes  du  kitesurf , du kyudo,  ou  du kayak,  ou, sacrifiant à votre hédonisme, lovés dans votre sofa, déguster les arômes complexes d'un Maragogype ou comparer entre amis, dans une longue discussion bachique, les vertus des vins de Xérès ou de Rivesaltes.

Mais, faisant fi de vos réserves et de vos envies, vous êtes venus participer, sous le couvert d'une confrontation ludique et d'une joute autour des mots, à la défense de notre langue française et à la lutte qui nous rassemble aujourd'hui.

 Ainsi ,vous serez  tous, dans nos mémoires,  quelles que soient les fautes commises, sacrés , sous les vivats et les hourras, premiers…………… ex  aequo.

 

                                                                                               FIN DE LA DICTEE DES SENIORS

-- Ici le texte de votre page internet --

 
Dernière modification : 15/10/2015